Faire un wireframe a pour objectif principal de faciliter la navigation, d’optimiser votre expérience utilisateur et l’ergonomie de votre site web ou application mobile.

 

Qu’est-ce qu’un wireframe et pourquoi l’utiliser ?

Tous d’abord nous alors voir ensemble, qu’est-ce qu’un wireframe ?

Tout comme un plan d’architecte pour construire un bâtiment, le wireframe correspond au squelette d’une application ou de votre site web. Un wireframes fournis un aperçu détaillé de l’ensemble des structures importantes dans le développement de votre support (mise en page, hiérarchie de l’information, le parcours utilisateur, les fonctionnalités et du comportement de vos visiteurs. Comme un wireframe représente le concept de produit à l’état de schéma, son style global, la police utilisée, et les couleurs n’auront qu’une faible importance. L’avantage des wireframes, c’est qu’ils peuvent être dessinés au crayon sous forme de croquis ou créés numériquement, selon le niveau de détail dont vous aurez besoin pour votre projet web.

Le wireframe est une étape importante dans le métier de UX designer. Ce maquettage permet à toutes les parties prenantes du projet de comprendre et se mettre en accord sur le positionnement de l’information. Une étape très importante à faire en amont afin d’éviter que les développeurs commencent à construire l’user interface.

 

Quand élaborer son wireframe ?

Globalement on a tendance à l’établir pendant la phase de réflexion du produit ou service. Pendant de cette étape, les personnes en charge de la conception sont en période de réflexion. Ils testent la portée du service ou produit proposé, collaborent sur des idées et identifient les exigences du marché dans l’objectif de cibler les compétences nécessaires. Le wireframe est très souvent la première version de votre application ou site web. Il est le point de commencement la conception du projet. Après une phase de feedback, les concepteurs pourront ajuster et proposer une version améliorer et plus détaillée sous forme de prototypes ou maquettage.

 

Quel est l’objectif du wireframe ?

Les wireframes ont trois objectifs clés :

Il permet de centrer le concept et concevoir une maquette focalisée sur l’utilisateur.

Ils sont utilisés comme dispositifs pour faciliter la communication entre les parties prenantes, l’ajout de commentaires et permettent de générer des idées entre les concepteurs. Les tests réalisés par les utilisateurs au commencement du projet, pendant la phase de cadrage permettent au concepteur de recueillir un feedback clair. Le but étant d’identifier les pistes à améliorer qui aideront à planifier et développer le concept de produit.

Les périodes d’alpha ou bêta test sont des périodes de cadrage qui serve à identifier comment l’utilisateur interagit avec l’interface. En utilisant des zones blanches (ou zone “vide”) et proposant aux utilisateurs du type de contenu qu’il aime voir dans cette partie de l’interface.

Les informations collectées aident les webdesigners à mieux comprendre ce qui semble intuitif à l’utilisateur, dans le but de créer des produits qui répondent au mieux à la demande et faciles à utiliser.

Les wireframes aident à clarifier l’objectif et les caractéristiques techniques principales que vous souhaitez avoir sur votre site internet.

Parfois vous échangez avec vos clients, cela ne vous comprend pas toujours, car vous utilisez un “jargon” technique comme “CTA” ou “Slider”. Les spécificités techniques du wireframe seront clairement communiquées à vote client pour qu’il comprenne rapidement sont fonctionnent. Le wireframing (cadrage) va permettent à d’ensembles des collaborateurs d’évaluer l’espace dont a besoin chaque élément, de faire des liaisons entre l’architecture d’information du site à son développement visuelle et de rendre plus compréhensif la fonctionnalité de la page.

Retrouver l’ensemble des éléments graphiques sur une maquette vous permettra également d’observer le fonctionnement lorsqu’ils sont regroupés. Quelques fois, cela aura pour conséquence de décider de supprimer certains éléments si vous remarquez qu’ils ne fonctionnent pas comme vous vous le seriez voulu avec le reste des éléments de la page.

Rapide à créer et accessible en termes de coût.

L’avantage premier des wireframes ? Ils sont faciles à développer et peu couteux. Pour faire simple, si vous avez un crayon et une feuille de papier à proximité, vous pouvez très facilement schématiser un wireframe sans dépenser un centime. Internet regorge d’outils pour vous aider à construire un wireframe digital et ça en quelques instants.

Le problème est que lorsqu’une interface semble déjà finalisée au maquettage, l’utilisateur test n’a plus cette première impression, car il a devant lui un produit qui lui semble terminé, prêt à être commercialisé. Cependant, en exposant les croquis, les structures de page, les défauts et les pistes d’amélioration potentielle peuvent être facilement identifiés et corrigés sans dépenser beaucoup de temps ou d’argent. De plus, plus le wireframe du produit est abouti, plus il est difficile d’apporter des modifications !

Wireframe web

Quels sont les différents types de wireframe ?

 

Si l’on pousse plus loin le sujet, il en existe exactement trois types: les wireframes basses fidélité, les wireframes moyennes fidélité et les wireframes haute fidélité. Vous les distinguez selon la quantité plus ou moins importante des détails qu’ils contiennent. Nous allons regarder ça de plus près !

 

Wireframes basse fidélité : C’est une représentation de base de la page ou de l’appli. Celui-ci est utilisé comme départ pour la conception. Les wireframes basses fidélité est dé sué de tout détail gênant et n’incluent que des images simples, des formes de blocs, du contenu de remplissage pour les étiquettes et les titres.

L’objectif est d’échanger et décider des grandes lignes de l’user expérience proposée. Idéalement utilisé pour faire un croquis rapide si vous avez des parties prenantes lors d’une réunion. Ils sont aussi utilisés pour proposer des versions afin que les concepteurs décident rapidement de la direction à prendre.

 

Wireframes de moyenne fidélité : Le plus couramment utilisé, les wireframes de fidélité moyennes offrent une représentation plus précise de la structure proposée. Bien qu’ils évitent toujours le superflux tels que les illustrations ou le choix de police, des détails sont implantés à des composants spécifiques et les caractéristiques sont clairement différenciées. La taille des textes varie aussi pour séparer les en-têtes et le contenu du corps.

Bien que toujours pertinents dans les premiers stades d’un produit, les wireframes de fidélité moyennes sont généralement créés à l’aide d’un outil de wireframing numérique, tel que Sketch ou Adobe XD.

 

Wireframes haute fidélité : Finalement, les wireframes haute fidélité ont des arrangements très représentatifs du projet final. Alors qu’un wireframe basse fidélité peut avoir des remplissages en Lorem ipsum et des formes vide, les wireframes haute fidélité peuvent avoir les images finales et du contenu écrit pertinent au projet. Ces détails supplémentaires sont parfaits pour explorer et documenter des concepts complexes.

Les wireframes haute fidélité doivent être validés pour la mise en production du produit.

 

Sites web wireframes et sites wireframes mobiles

Quand on nous parle de wireframe, nous pensons dans un premier temps aux wireframes de sites internet. Cependant les wireframes mobiles nécessitent eux aussi une attention particulière. Les quelle sont les principales différences ?

 

La taille

Les mises en page doivent être étudiées très attentivement en raison des différences de taille entre les applications mobiles et les sites web. Par exemple, en raison de la largeur de l’écran d’un site de bureau, votre site peut avoir une mise en page qui s’étend sur plusieurs colonnes. Sur une application mobile, le nombre de colonnes est généralement limité à une ou deux colonnes maximums. Vous devez décider s’ils voient un défilement illimité ou si vous voulez réduire le nombre d’éléments par page pour afficher d’autres contenus en dessous.

 

Le comportement

La seconde différence essentielle est le comportement de l’application mobile ou du site web. Sur un site web, les utilisateurs se servent de la souris ou du trackpad pour naviguer de page en page. Les utilisateurs peuvent également cliquer sur certaines fonctionnalités pour afficher des informations supplémentaires ou même passer la souris sur certaines interactions pour afficher des menus.

Sur une application mobile, l’utilisateur devra toucher l’écran pour ouvrir une fonctionnalité. Cela signifie que vous devez réfléchir attentivement à la façon de pousser vos utilisateurs à interagir avec un bouton spécifique pour atteindre un but précis.

 

L’interactivité

Les utilisateurs interagissent avec les applications mobiles d’une manière très différente de celle qu’ils utilisent sur un PC. Les applications peuvent extraire du contenu et des données du web, tout comme un site internet, beaucoup d’entre elles offrent également la possibilité de télécharger du contenu pour une utilisation hors ligne.

Quels sont les meilleurs outils utilisés pour créer des wireframes ?

Les concepteurs disposent d’un panel d’outils et de logiciels qui peuvent être utilisés pour construire des wireframes. Les composants d’interface intégrés permettent aux concepteurs de créer des maquettes filaires en une fraction du temps à l’aide de décisions de conception prédéterminées.

La suite Adobe dispose de Photoshop ou Illustrator sur lequel vous pouvez créer des schémas. Ou encore, Adobe XD est l’un des outils de création les plus connus avec Sketch. Ils utilisent une combinaison de formes et de dessins vectoriels pour permettre de créer facilement des wireframes.

Vous pouvez opter aussi pour Balsamiq, un outil qui permet aux concepteurs de se focaliser sur la structuration de la page, l’interaction et l’architecture de l’information plutôt que sur l’esthétisme.

 

Conclusion

Cela peut sembler basique, mais les wireframes vous aideront à obtenir l’approbation de base des utilisateurs, des clients et des parties prenantes pour la mise en page et la navigation des pages clés du projet. Avec cette approbation, vous pouvez aller de l’avant avec la certitude que vous concevez quelque chose que vos clients et utilisateurs vont adorer. Quels sont les autres avantages ? Les wireframes peuvent faire gagner beaucoup de temps et d’argent sur le long terme.