Comment rendre performant son site WordPress ?

Donner de la visibilité à votre site wordpress est le but recherché à tout webmaster.

Pour avoir un site WordPress rapide, voici quelques astuces.

Réduire le taux de rebond est l’objectif, il faut que le contenu soit de qualité, qu’il intéresse et fidélise les internautes.  Cependant écrire du contenu de qualité est un début mais ne permet pas à lui seul d’atteindre les meilleurs places des résultats de google.

Dès la conception de votre site WordPress pensez optimisation.

Pour bénéficier d’un bon référencement, votre site web doit se charger en moins de 3 secondes.

L’architecture du site doit être épuré, pratique et cohérent. L’esthétisme est un critère également non négligeable, la présence de pub à outrance comme Google Adsense a la fâcheuse tendance à faire fuir vos visiteurs.

Quoiqu’il en soit un bon référencement naturel s’obtient en respectant certaines règles. L’algorithme de Google classera votre site en fonction des expériences utilisateurs obtenu lors de leurs visites. Si celle-ci s’avère lente et ennuyeuse, elle impactera bien évidemment votre classement SEO.

Comment Optimiser votre site WordPress?

Il est à la portée de tous d’améliorer le trafic tout en l’augmentant en respectant ces quelques règles.

Utilisation d’un CDN pour de meilleurs performances

La configuration d’un CDN (content delivery network) ou RDC (réseau de diffusion de  contenu) améliora considérablement la rapidité d’affichage de vos pages sur l’ensemble du globe.

C’est quoi un CDN ?

Le système est très simple, par nécessité de rapidité de livraison de fichiers statiques (image, fichier css, fichier javascript), des serveurs situés à différents endroits géographiques vous serviront les informations demandés selon votre géolocalisation. Au lieu d’être servi par le serveur initial qui peut-être à une distance plus ou moins éloigné de votre localisation, un serveur plus proche vous servira plus rapidement et de la même manière. Nous parlons ici de contenu statique mis en cache.  

Nous ne pouvons que vous conseiller l’utilisation d’un CDN. Même si ce service à un coût, c’est un investissement dans la performance seo de votre site web et donc dans votre business.

De nombreux plugin WordPress existent, ils sont disponibles sur l’espace extension du CMS.

Faire un test de vitesse de chargement de votre site

page speed test wordpress

Il existe plusieurs solution pour diagnostiquer la vitesse d’exécution de votre WordPress. Certaines vont vous demander des informations personnelles d’autre juste l’URL de votre site.

L’outil Google PageSpeed Insights vous donnera une multitude d’information qui vous permettront de cibler les défaillances techniques. Il est important de noter que le test Google vous donne deux volets d’informations. Le premier pour le chargement sur les appareils mobiles et le second pour les ordinateurs.

À cela s’ajoute un autre outil de Google focalisé spécialement sur le chargement sur les smartphones. Google mobile website test viendra compléter les données de PageSpeed Insights.

Vous pouvez également opter pour Pingdom, DareBoost ou encore GTmetrix qui sont des services en ligne vous permettant d’analyser votre vitesse de chargement. Il vous suffit d’entrer votre URL et de patienter.

Faire le ménage des informations et contenu encombrant

La suppression des médias, plugins et thèmes non utilisés doit être effectué afin de gagner en rapidité. En plus d’être encombrant, certains plugin peuvent comporter des failles de sécurité. Par cette opération vous allégez le poid en donné de votre wordpress et en faciliter son chargement.

Enlever les photos et vidéos non utilisées, il suffit d’ouvrir la bibliothèque des médias “ média” et cliquer sur l’option “sans pièce jointe”.

Vous pouvez faire appel à un plugin comme Media Cleaner pour faire le ménage dans votre bibliothèque.  

Gestion des commentaires

Toujours dans le souci d’allégement des pages, il est nécessaire de paramétrer le nombre de commentaire par page. Ce paramétrage se trouve dans le tableau de bord de WordPress “réglage – discussion – autres réglages des commentaires”.

Minification

autoptimize plugin WordPress pour optimiser la performance

Le fait de minimiser la taille du code allège le back-end et permet de mieux voyager de machine en machine. La réduction de la taille des différents fichiers Javascript, CSS  et HTML constituant le site permet de réduire le volume de code. Pour cela il faut supprimer les espaces, les sauts de ligne et commentaire ainsi que les caractères inutiles.

Des outils sont mis à votre disposition pour minifier votre code.

Des plugins comme WP Rocket, merge+minify+refresh, fast velocity minify ou encore Autoptimize. Nous vous conseillons cependant l’utilisation de WP Rocket qui est le numéro 1 en terme de performance.

Choisir le bon format d’image

L’image joue le rôle principal dans l’esthétisme de l’interface de votre site ainsi que dans la présentation de vos pages.

Afin qu’elles restent un atout pour votre site, il est important d’optimiser leur taille car celles-ci peuvent être très lourdes à charger si elles ne sont pas compressées.

Les plugins Smush image compression and optimization, EWWW Image Optimizer ou Short Pixel Image Optimizer pourront vous être utile dans cette tâche, sans perte de qualité.

Compresser vos données avant envoi

Grâce à Gzip, un outil de compression de données, vous allez pouvoir compresser les informations allant du serveur aux clients afin de gagner en rapidité.

Des paquets de données compressées sont donc chargées par les machines et par conséquent améliore la construction des pages. La décompression s’opère en arrière plan par le navigateur sans impacter sur le chargement.

L’activation de Gzip peut être activé via le fichier.htaccess, cela nécessite une configuration de votre serveur. Dans le cas ou cela vous rebute, des plugin feront le travaille à votre place comme WP super cache, WP Rocket ou encore W3 Total cache.

Dans le cas ou ce fichier est placé dans un fichier sécurisé, il est nécessaire de faire appel à votre hébergeur.

Avant toute configuration vous pouvez vous diriger sur cette page checkgzipcompression.com afin de voir si Gzip est activé sur votre wordpress.

Faite le grand ménage dans la base de données

Toujours dans l’optique d’épurer le code, il est bien de supprimer ce qui ne sert plus et ce qui est obsolète. Les plugins désinstallés ont tendances à laisser un peu de leur présence en nous laissant des tables non utilisées.

Pour les personnes expérimentés, le nettoyage peut s’opérer manuellement via phpmyadmin.

Pour les novices, il est conseillé de prendre appui sur un plugin comme Advanced Database Cleaner ou WP Sweep. Ils dénichent les indésirables comme les commentaires Spam, les requêtes MySQL ou encore les anciennes révisions.

Epurer l’architecture de votre WordPress

La conception doit être minimaliste. Il est essentiel de réduire les fonctionnalités afin de favoriser la vitesse de chargement. C’est ce qui va être important dans votre choix de thème WordPress ou dans le cas ou vous avez décidez de créer ce dernier.

Choisir le bon hébergeur

Investir dans l’hébergement approprié à votre besoin en fonction du trafic généré par votre WordPress et important. Les hébergement mutualisé dont la caractéristique technique est d’être partagé par plusieurs utilisateurs, peut engendrer des problèmes techniques du fait d’une configuration basique pour tous.

Les fournisseurs d’hébergement dédié peuvent vous offrir un service non négligeable qui est une vitesse constante ne dépendant pas des oscillations du trafic.

Des hébergeurs spécialisés dans le WordPress sont présente sur le marché WP Engine et Kinsta.

Migrer vers PHP7

La mise à jour de votre version de PHP sur votre serveur améliora considérablement la réactivité de votre site. Selon les applications utilisés, les performances peuvent être amélioré de 25 à 70%.

Avant de faire votre mise jour, assurez-vous que votre site est compatible avec cette nouvelle version de PHP en utilisant le plugin PHP Compatibility Checker. La mise à jour PHP7 est irréversible donc faites les tests appropriés.  

Retrouvez nos articles traitant de WordPress :